Unter Ludwig XIII. 1610-1643

Zeige 1 bis 16 (von insgesamt 16 Artikeln) Seiten:  1 

BAUTRU, Guillaume (1588-1665) - écrivain, Académie francaise - Mouzon 1640

BAUTRU, Guillaume (1588-1665) - écrivain, Académie francaise - Mouzon 1640

BAUTRU, Guillaume (1588-1665). Écrivain, l’un des fondateurs de l’Académie francaise. – Lettre autographe signée à Urbain de Maillé-Brézé (1598-1650), maréchal de France et gouverneur de l’Anjou, beau-frère du cardinal de Richelieu. MOUZON, 11 août (1640). 3 pp. in-fol. avec adresse et cachets de cire rouge. Très beau texte écrite pendant la Guerre de Trente Ans. Pièce de la plus grande rareté. On le trouve en vente à Paris en 1839 (Catalogue d’une belle collection d’autographes provenant du cabinet de M. Gottlieb W***( Paris 1839) 25.).

Artikel-Nr.: 1199x

Preis auf Anfrage

 Mehr Details Anfrage senden

BAUTRU, Guillaume (1588-1665) - écrivain, Académie francaise - Mouzon 1640

BAUTRU, Guillaume (1588-1665). Écrivain, l’un des fondateurs de l’Académie francaise. – Lettre autographe signée à Urbain de Maillé-Brézé (1598-1650), maréchal de France et gouverneur de l’Anjou, beau-frère du cardinal de Richelieu. MOUZON, 11 août (1640). 3 pp. in-fol. avec adresse et cachets de cire rouge. Très beau texte écrite pendant la Guerre de Trente Ans. Pièce de la plus grande rareté. On le trouve en vente à Paris en 1839 (Catalogue d’une belle collection d’autographes provenant du cabinet de M. Gottlieb W***( Paris 1839) 25.).

 

Mouzon 11 aoust [1640]

Monseigneur

Jay receu celle dont il vous a plu mhonorer avec grandissime ioye puisquelle maprenoit le bon estat de vostre sante et celuy du repos de vostre esprit qui est a mon advis la vraye pierre philosophale de la vie que peu de sages sont capables de trouver dans chaque siecle, jadious Monsigneur quelle ma dautant plus vivem(ent) touche quelle ma rencontre dans les tracas dung long voyage qui donne chaque heure du iour les mesmes pensees ou vous estiez quand vous avies la main a la plume et tout de mesme que ceux qui sont dans la tempeste goustent plus sensiblem(ent) dans leur esprit les douceurs du port que ceux qui en iouissent effectivem(ent). Jay este touche ce ma semble vany de voir un homme qui parle avec iugem(ent) et experience dans la vraye science du monde et a vous dire verite ce napas este sans une tacite honte que iay leu une lecon tres savante en lizant la lettre dun homme bien sage, jay dit sans rien specifier a se que iavois receu de vos nouvelles & que vous esties tousiours dans les sentimens dobligation et de tendresse pour le servir que de B..(?) estre une personne qui luy estoit si proche et quencores que vous fussies long de luy vous conservies les mesmes desirs de le servir que vous auries si vous esties aupres de luy que pour les cent mille livres dont on luy avoit parle que vous ne les avies souhaittes quen cas quil desiroit que vous achevassies laffaire de TREVES [TRIER]. Au surplus que vous avies lesprit libre de toute inquietude hors celle que les travaux desprit et de corps que prenoit S. E. vous donnoint dans ce grand et penible voyage quil entreprenoit. Il a rendu ces complimens avec beucoup de civilite et de la parte de Monsieur vostre fils avec satisfaction tres ..., la court part dicy le 13 du courant pour aller en Bourgongne. Ce voyage ocupera tout septembre & peut estre la plus grande partie doctobre. Au retour jauray lhonneur de vous voir en Aniou et daprendre de vous la vraye philosophie. Je suis beucoup plus viel que vous et neanmoins je ne suis pas a a beucoup pres si sage aussi. Le monde a il este compoze de differentes humeurs, dont celle des courtizans opiniastres est la pire, vous maves Monsigneur fait souvent lhonneur de me dire que vous aves veu plusieurs personnes aussi malheureuses dans le jeu que moy mais aucun qui .. personage (?) avec une opiniastrete si longue ... en autant de la court et vostre remarque sera egallem(ent) veritable, les affaires dItalie sont en meilleur estat. On nous dist hier au soir que nos gens avoint chasse les Thomas [de Savoie] et [le Marquis de] Liganes de la ville ou le pauvre M(onsieu)r de Nerestang marchal de camp a este tue [Claude Marquis de Nerestang, maréchal de camp, tué à Turin le 2 août 1639; le siège de Turin finira au fin de septembre 1640]. Nous attendons le nouvelles de ce succes qui aprendra quil ne faut cesser les clefs daucune place aux Piemontois si on ne veut les perdre. Monsieur de St. Mars m(ai)tre de la garderobe ocupe la place que vous aves veu tenir a Mrs de Barados & St. Simon. Le marquis de Bevre a permission de revenir a la court et fornir son quartier. Ainsi vont les choses du monde dont la vicessitude fait une tres grande partie de la beaute. Picolomini [PICCOLOMINI] est a 4 heures de chemin de ceste armee qui iusques icy a vescu fort civimem(en)t avec elle et lautre de mesmes. Il est difficile de dire si nous tenterons quelque chose ou non. Larmee de Flandre a fait ung combat heureux vers Bourbourg mais meintenant elle cest tiree des canaux et a pris le large vers St. Omer sans quon sache non plus quelle tentative elle peu faire. M(onsieu)r du Sallier assiege ... Pour le reste je ne say quand il en sera venu a bout mais ie say bien quil ny a personne du monde qui sest plus veritablem(ent) et plus asseurem(ent) que moy
Monseigneur
Vostre tres humble et tres obeissant serviteur
Bautru

Mehr Abbildungen


HUNINGUE (Haut-Rhin) - 1626

HUNINGUE (Haut-Rhin) - 1626

HUNINGUE, 3/13 mai (double datation) 1626. 1 p. in-fol. Document en allemand (alsacien). Bericht über die Geföll zuo Hunningen der Thumbprobstey zuogehörendt.

Der alte Meyer berichtet zu Hüningen, daß die Thumbprobstey BASEL, zu Hüningen einen wissenhafften Dinckh und Freyhofs, darinn Zwing und Baum gehöre, habe, laut Dinckhrodels welcher bey Halt undt Besizung Dinkhgerichts durch den Schaffner in der Thumbprobstey Hofs jerlich abgelesen würt. Daß Dinckhgericht wirt mit 9 Huobern besezt, daran gibt die Thumbprobstey ein Huober, so derenwegen neben dem Meyer zu Gericht sizet jerlich 1 F. 3 Bz. Also auch der Spittal und Clingenthal jedes Teil ein Huober mit 1 F. 3 Bz. besoldet, die Übrigen 6 Huober seindt die Lehenleut so Huobgueter inhaben. Und hat der Schaffner in der Thumbprobstey zu Basel derentwegen die Geltzins so ungevohr 20 # jerlich und noch eingenommen.
So dan auch von einem jeden Pfluog 6 S., seit der dreyjärigen Enderung aber, nimbt der Junckher Obervogt das Pfluoggelt.
 

Artikel-Nr.: 1221

60,00 EUR

( inkl. MwSt. zzgl. Versandkosten )

Mehr Abbildungen


TESTAMENT de Jeanne Lavollé - Saumur 1635

TESTAMENT de Jeanne Lavollé - Saumur 1635

ANJOU – Testament de Jeanne LAVOLLÉ, veuve de Jamet PEAN et René JOUSLAIN, les deux sergents royaux. 26 juillet 1635. Parchemin, 8 pp. ca. 33 x 24,5 cm.

Au nom de nostre Seigneur Jesus Christ le jeudy 26e jour de juillet 1635 avant midy. Saichent tous presens et advenir qu’en la cour du Roy nostre Sire a SAUMUR endroict pardevant nous Maurice PELLÉ notaire hereditaire en icelle resident au Bourg de SAINCT REMY de la VARENNE [SAINT-REMY-LA-VARENNE] a esté presente personnellement establye et deumente soubzmise honneste femme Jeanne LAVOLLÉ veufve en derniere nopce de deffunct Me Jamet PEAN et auparavant de deffunct Me René JOUSLAIN vivans sergens royaux demeurante en la parroisse de SAINCT MATHURIN SUR LA LEUCÉ [LUCÉ] par la grace de Dieu saine d’esprit et dentendment considerant quil ny ... au monde plus certain que la mort et incertain que lheure d’icelle ... etc. etc.
 

Artikel-Nr.: 3797

80,00 EUR

( inkl. MwSt. zzgl. Versandkosten )

Mehr Abbildungen


CONTRAT DE VENTE - Rochechouart et Saint-Junien 1618

CONTRAT DE VENTE - Rochechouart et Saint-Junien 1618

 CONTRAT DE VENTE, Grand parchemin, ROCHECHOUART et SAINT-JUNIEN, Haute-Vienne, 1618, 3 pp., ca. 38 x 28 cm. Signé DE LA CHAULMETE, MAISONDIEU etc. À la fin on lit … Nous les chanoine et chappitre de leglise seculyere et collegialle de la ville de SAINCT JUN(IEN) avons investe et investissons par ces presentes Sarra BOULESTEYS … de laquisition quelle a faict de Francoys Bernard … dem. au villaige de Goudour parroisse de Vayres … Le 24e jour de janvier 1618 en FAUXBOURGS DE LA VILLE DE ROCHOUARD et mayson de Pierre SOUCY hoptellier appres midy pardevant les notaires soubzignees … pour Monseigneur le Viconte dud. lieu a esté presant … Francois BERNARD clerc faisant tant pour luy que pour et au nom de Marye CHABOUDIT sa femme … demeurant au village de GOUDOUR paroisse de VAYRES lequel … a vandu …a Sarra BOULESTEYS vefve de feu Maistre Jehan DE LA CHOMETTE en son vivant notaire et praticien de la presante ville … savoir est certain pré boys et terre appellé de la Font …

Artikel-Nr.: 3798

80,00 EUR

( inkl. MwSt. zzgl. Versandkosten )

Mehr Abbildungen


LES TRESORIERS DE FRANCE - Ménage, Angers - Tours 1630

LES TRESORIERS DE FRANCE - Ménage, Angers - Tours 1630

[GUILLAUME MENAGE, père de Gilles Ménage (1613-1692) - ANGERS] - LES TRESORIERS DE FRANCE AU BUREAU DES FINANCES DE TOURS – P.S. de René SAIN, sieur de la Farinière (ca. 1565-1650), président-trésorier général de France et maire de Tours 1613-1614, René AVELINE, seigneur de Montbonnault, LEFEUVRE, et ...( ?). TOURS, 2 décembre 1630. Parchemin. 35,5 x 29,5 cm.

Artikel-Nr.: 3555

90,00 EUR

( inkl. MwSt. zzgl. Versandkosten )

In den Warenkorb legen Mehr Details Anfrage senden

LES TRESORIERS DE FRANCE - Ménage, Angers - Tours 1630

[GUILLAUME MENAGE, père de Gilles Ménage (1613-1692) - ANGERS] - LES TRESORIERS DE FRANCE AU BUREAU DES FINANCES DE TOURS – P.S. de René SAIN, sieur de la Farinière (ca. 1565-1650), président-trésorier général de France et maire de Tours 1613-1614, René AVELINE, seigneur de Montbonnault, LEFEUVRE, et ...( ?). TOURS, 2 décembre 1630. Parchemin. 35,5 x 29,5 cm.

 

Les presidens et tresoriers généraux de France au bureau des finances estably a TOURS veu par nous les lettres patentes du Roy donnees a Paris le quatriesme jour d’avril dernier signees sur le reply par le Roy Renouard et scellees par lesquelles et pour les causes y contenues Sa Majesté auroit ordonné que lecdict du mois d’aoust mil v c(ent) soixante et dixhuict portant a raison et union de la charge de conseiller aux offises de ses advocatz en tous les sieges presidiaux bailliages senechaussées prevostez et autres jurisdictions roialles seroit executé par arrest de son conseil ou quinziesme septembre 1627 ce que Sadite Majesté auroit encore conformé par autres arrestz des 27e octobre et 15e decembre en suivant et autres depuis donnez en consequence. En interpretant lesdits ecdict et arrestz pour satisfaire ausquelz Maistre GUILLAUME MESNAGE advocat du Roy au siege presidial d’ANGERS auroit financé es parties casuelles de Sadite Majesté la comme a laquelle il a esté taxé pour jouir de lampliation et union de la charge et quallité de conseiller audit siege avecq cent livres d’augmentation de gaiges attribuez a sondit office pour en jouir suivant lintention de Sadite Majesté portée par lesdits ecdict arrestz et lettres desquelles en tant que nous est consentons l’entherinement et accomplissement selon leur forme et teneur et en ce faisant mandons aux receveurs paieurs des gaiges des officiers du siege presidial d’ANGERS chacun en lannée de son exercie paier, bailler, et ... contant doresnavant par chacun an aux termes et en la maniere accoustumée audit Mesnage laditte augmentation de cent livres de gaiges a luy attribuée avecq lampliation et union de la charge et quallité de conseiller audit siege presidial d’ANGERS...

Mehr Abbildungen


30jähriger Krieg - Oberst DELLI PONTI - Merviller 1644

30jähriger Krieg - Oberst DELLI PONTI - Merviller 1644

DREISSIGJÄHRIGER KRIEG - DELLI PONTI, Giovanni. Wird in den Quellen französisch Jean Delli Ponti u. spanisch Juan de Liponti genannt, italienisch auch Degli Ponti. Zunächst Oberst über ein deutsches Regiment, dann Chef eines italienischen (neapolitanischen) Regiments im Dienst der Spanier. 1643 kämpfte er an der Spitze des letzteren in der Schlacht von Rocroi. 1650 war er Kommandant von RETHEL (als Sergent Général de Bataille), als es dort zur Schlacht kam, und mußte die Stadt den Franzosen übergeben. Dafür wurde er zunächst zum Tode verurteilt. Das Urteil wurde jedoch in lebenslange Kerkerhaft im Schloss von Antwerpen umgewandelt, wobei er letztendlich im Laufe des Jahres 1654 wieder freigelassen wurde.
Brief m. U. an Eccellentissimo Signore (Piccolomini?). Merviglia [MERVILLER, Lothringen], 18. Oktober 1644. 2 pp. in-fol. Erwähnt werden u.a. Karl Albert von Longueval (1607-1663), Graf von BUQUOY, königlich spanischer Statthalter der Grafschaft Hennegau und General, und Jean de GASSION (1609-1647), Marschall von Frankreich, sowie die Festung WATTEN in Flandern.
 

Artikel-Nr.: 030

175,00 EUR

( inkl. MwSt. zzgl. Versandkosten )

In den Warenkorb legen Mehr Details Anfrage senden

30jähriger Krieg - Oberst DELLI PONTI - Merviller 1644

DREISSIGJÄHRIGER KRIEG - DELLI PONTI, Giovanni. Wird in den Quellen französisch Jean Delli Ponti u. spanisch Juan de Liponti genannt, italienisch auch Degli Ponti. Zunächst Oberst über ein deutsches Regiment, dann Chef eines italienischen (neapolitanischen) Regiments im Dienst der Spanier. 1643 kämpfte er an der Spitze des letzteren in der Schlacht von Rocroi. 1650 war er Kommandant von RETHEL (als Sergent Général de Bataille), als es dort zur Schlacht kam, und mußte die Stadt den Franzosen übergeben. Dafür wurde er zunächst zum Tode verurteilt. Das Urteil wurde jedoch in lebenslange Kerkerhaft im Schloss von Antwerpen umgewandelt, wobei er letztendlich im Laufe des Jahres 1654 wieder freigelassen wurde.
Brief m. U. an Eccellentissimo Signore (Piccolomini?). Merviglia [MERVILLER, Lothringen], 18. Oktober 1644. 2 pp. in-fol. Erwähnt werden u.a. Karl Albert von Longueval (1607-1663), Graf von BUQUOY, königlich spanischer Statthalter der Grafschaft Hennegau und General, und Jean de GASSION (1609-1647), Marschall von Frankreich, sowie die Festung WATTEN in Flandern.
 

 

Ricevo l’honore ella carta di V. E., per la quale vedo quanto s’e degniata di havisarmi della marcia di GASSIONE [Jean de GASSION, Marschall von Frankreich, 1609-1647]; sperando che il nome solo, et valore di V. E. oblighera a quelli di Vattene [WATTEN, Festung in Flandern, 1644 von den Franzosen unter Marschall Gassion den Spaniern abgenommen] a far il medesimo, dovendosi cosi sperare, mentre i nemici sono di gia havisati della risolutione di V.E. Dio nostro Sig(no)re havisati della risolutione di V. E. des nostro Sig(no)re lo permetti, per maggior suo trofeo, et gloria di noi altre veri servitori di V. E. in fine quello che di sicuro tutti i prigioni, che vengono dal camp inimico, me referiscono, e che temono assai il nome di V. E.
Della gente che si giuntano in MERAVIGLIA, gia credo che V. E. ne habbi hauta la relatione dal Sig(nor)e Conte di BOCQUOI. In tant supp(li)co affettuosame(n)te V. E. ad honorarmi del impiegho di molti servity si a tanto mi conoscera buono, attendendolo per mia gloria dalla sua benignita.
In quanto al Pastor di BORRE, che diede parte a V. E. haver stato con FRANCESI, non trovo che habbi fatto quida a Francesi, ma solo che sy andato al camp inimico, et non esser venuto da noi a darne haviso d’essi, et ne ha dato mal sentimento, l’andata d’un alfier de nostri con une partita al suo villaggio, lo discaccio intendendo che era Borgognione, como medesimamente fe a quelli che l’andorno a prendere, che battendoli la porta, et dimandando chi erano, li fu risposto gente di SPAGNIA, non volse aprire, ma il cap con finezza dicendo esser Francesi dispersi, subito l’apri la porta. Questo e quello neha dato suspetto. Veda V. E. hora quella resta servita se ne faca. Et con reverente affetto facendo a V. E. revere(n)za l’agura desiderate felicita. ...
 

Mehr Abbildungen


BRULART DE SILLERY, Nicolas (1544-1624) - Homme d'Etat

BRULART DE SILLERY, Nicolas (1544-1624) - Homme d'Etat

BRULART DE SILLERY, Nicolas (1544-1624). Homme d’État, garde des sceaux, puis chancelier de France 1616-1623. – Rare P.S. d’une main tremblante. PARIS, 15 mai 1618. Parchemin (petit trou réparé au dos). Ca. 22,5 x 14,5 cm.

Nous Nicolas Brulart Chevallier seigneur de Sillery viconte de Puisyeux chancellier de France et de Navarre confessons avoir recue de – la somme de 12 livres 10 solz pour ung quartier escheu le – jour de – mvi quinze a cause de cinquante livres tournoiz de rente constituée le dernier jour d’octobre mv c. lviii sur le scel de laquelle somme de douze livres dix solz nous tenons comptans et en quittons led. – et tous autres faict a Paris…
 

Artikel-Nr.: 6473

180,00 EUR

( inkl. MwSt. zzgl. Versandkosten )

Mehr Abbildungen


César d'ESTRÉES (1628-1714) - Cardinal - D.S à l'âge de 10 ans - 1638

César d'ESTRÉES (1628-1714) - Cardinal - D.S à l'âge de 10 ans - 1638

ESTRÉES, Caesar (César) d’ (1628-1714). Homme d’église et homme politique français, duc-évêque de Laon et cardinal (1672) de l’Église catholique romaine. Ambassadeur près le Saint-Siège et en Espagne, commandeur du Saint-Esprit. Membre de l’Académie francaise en 1658. C’est l’un des enfants de Francois Hannibal d’Estrées, le frère de Gabrielle d’Estrées. P.S. plusieurs fois à l’âge de 10 ans (!), ce qui date sa prise de posséssion de la prévôté et prieuré de Saint-Martin-de-Vertou (Loire-Atlantique) six ans plus tôt qu’on peut lire dans la litérature, où on lit, qu’il était prévôt à l’âge de 14 ans. PARIS, 13 août 1638. 2 pp. in-fol. Document important.


 

Artikel-Nr.: 518g

225,00 EUR

( inkl. MwSt. zzgl. Versandkosten )

In den Warenkorb legen Mehr Details Anfrage senden

César d'ESTRÉES (1628-1714) - Cardinal - D.S à l'âge de 10 ans - 1638

ESTRÉES, Caesar (César) d’ (1628-1714). Homme d’église et homme politique français, duc-évêque de Laon et cardinal (1672) de l’Église catholique romaine. Ambassadeur près le Saint-Siège et en Espagne, commandeur du Saint-Esprit. Membre de l’Académie francaise en 1658. C’est l’un des enfants de Francois Hannibal d’Estrées, le frère de Gabrielle d’Estrées. P.S. plusieurs fois à l’âge de 10 ans (!), ce qui date sa prise de posséssion de la prévôté et prieuré de Saint-Martin-de-Vertou (Loire-Atlantique) six ans plus tôt qu’on peut lire dans la litérature, où on lit, qu’il était prévôt à l’âge de 14 ans. PARIS, 13 août 1638. 2 pp. in-fol. Document important.


 

 

Pardevant les n(otai)res gardenottes du Roy n(ost)re Sire en son Ch(ate)let de Paris soubs(ign)ez fut p(rese)nt en sa personne M(essi)re Cezar dEstrée prevost et prieur commandatoire de la prevoste de convent de S(ain)t Martin de Vertou ordre de S(ain)t Benoist au dioceze de Nantes demeurant de present a Paris au college de Navarre p.. et Estienne du MONT lequel a faict et constitué son procureur g(é)n(ér)al et p(rese)nt M(essi)re Rene (?) de Toublanc (?) seig(neu)r de La Bouvardiere con(seille)r du Roy en son parlement de Bretagne auquel il a donné pouvoir et puissance de pour et au nom dud. constituans faire donner toutes les assignations necessaires aux pretendans droictz en lad. prevosté et prieure de Vertou pardevant Mons. le prevost de ... ou Monsieur le lieutenant civil en vertu de lois de protection et .... par luy obtenu pour ... que led. S(ieu)r constituans sera maintenu et garde en possession de lad. prevosté et prieure de Vertou les fruictz et revenus a luy rendus et constituez depuis sa prise de possession et en cas de plus longue contestation sa re.. adjugee, et en oultre de faire saisir et arrester entre les mains et pouvoir dud. prieure d.. qui est par eulx deub et escheu depuis lad. prise de possession ... (etc. etc.)

Mehr Abbildungen


BOURBON-SOISSONS, Louis de (1604-1641)

BOURBON-SOISSONS, Louis de (1604-1641)

BOURBON-SOISSONS, Louis de (1604-1641). Comte de Soissons, seigneur de Condé. Petit-cousin de Louis XIII de France et prince du sang. Gouverneur du Dauphiné en 1612, puis de la Champagne en 1631 et de Brie. Il conspira plusieurs fois contre le cardinal de Richelieu. Il meurt pendant la bataille de La Marfée proche de Sedan le 6 juillet 1641, peut-être par accident. – Belle P.S. « Louis de Bourbon », contresignée Duncan (?). PARIS, 13 octobre 1635. 1 p. in-fol. « … certiffions que Jean ESPRON escuyer sieur de la Perdilliere de la senechaucée du Mayne est arrivé dans la ville de Chaalons [CHALONS] le 14e du mois d’aoust dernier passé avecq armes chevaux et equipage de guerre depuis lequel temps il a servy le Roy soubz noz commandemens jusques a presant… » 

Artikel-Nr.: 6491

250,00 EUR

( inkl. MwSt. zzgl. Versandkosten )

Mehr Abbildungen


MAYENNE, Henri I de Lorraine, duc de (1578-1621) - Saint-Germain-en-Laye...

MAYENNE, Henri I de Lorraine, duc de (1578-1621) - Saint-Germain-en-Laye 1618

MAYENNE (Henri I de LORRAINE, duc de) et duc d'AIGUILLON. 1578-1621. Fils de Charles Ier duc de Mayenne et d'Henriette de Savoie. Gouverneur de Guyenne, Grand Chambellan de France. Il se distingua en 1621 au siège de Nérac qu'il prit aux Huguenots, et fut tué la même année au siège de Montauban. Il ne laissa pas d'enfant de Marie de Gonzague qu'il avait épousée en 1599. P.S. " HENRY DE LORRAINE", 1/2 p. in-fol. A Sainct Germain en Laye, le 2 juin 1618. Certificat en faveur de Claude Corneau, Sr. de la Verrée, celui-ci "... est gentilhomme ordinaire de la Chambre du Roy et qu'il a suivy et servy Sa Majesté en la présente année et la suit et sert ordinairement en la présente charge et qualité tant près sa personne qu'ailleurs..." Belle pièce, contresignée par son secrétaire et portant le cachet sous papier à ses armes.

Artikel-Nr.: 883jg

250,00 EUR

( zzgl. Versandkosten )

Mehr Abbildungen


LORRAINE, Charles de (1571-1640) - 4e DUC DE GUISE - Paris 1630

LORRAINE, Charles de (1571-1640) - 4e DUC DE GUISE - Paris 1630

Charles de LORRAINE 4ème duc de Guise, (1571-1640), prince de Joinville Gouverneur et lieutenant général pour le roi en Provence. L'un des fils du Balafré, il avait épousé Henriette-Catherine de Joyeuse.
P.S. "CHARLES DE LORRAINE". 2 p. in-fol. Paris en l'Hostel de Guyse, le 30e et dernier jour d'avril 1630. Acte passé entre "Tres hault puissant et tres illustre prince Monseigneur Charles de Lorraine duc de Guyse prince de Joinville pair de France, gouverneur et lieutenant general pour le Roy en Provence, admiral des mers de Levant " et son épouse "Tres haulte puissante et tres illustre princesse Madame Henriette Catherine de Joyeuse" à propos de sommes délaissées par celle-ci "pour estre employez en la despense ordinaire de la maison de mondict seigneur le duc de Guyse sans que madicte dame en retienne aulcune chose a son prouffit..."
 

Artikel-Nr.: 1092jg

280,00 EUR

( zzgl. Versandkosten )

Mehr Abbildungen


BOUILLON, F.M. de La Tour d'Auvergne duc de (1605-1652) - Sedan

BOUILLON, F.M. de La Tour d'Auvergne duc de (1605-1652) - Sedan

LA TOUR D’AUVERGNE, Frédéric Maurice de (1605-1652). DUC DE BOUILLON le 25 mars 1623, Prince de Sédan, général de l’armée royale francaise. Frère du célèbre TURENNE, maréchal général de France. - Rare pièce signée à l’âge de 17 ans, son père étant mort le 25 mars 1623. SEDAN, 11 mai 1623. 2 pp. in-fol. Très belle pièce. Estat de ce que Monseigneur ve(ult) et entend estre baille a la COMPAGNIE ESCOSSOISE [ecossaise!], estant en garnison en la ville de SEDAN. – Au verso signatures du chef de la compagnie, le capitaine William STUART (signé Stewart) and Robert DOUGLAS, enseigne.

Artikel-Nr.: 1222

350,00 EUR

( inkl. MwSt. zzgl. Versandkosten )

In den Warenkorb legen Mehr Details Anfrage senden

BOUILLON, F.M. de La Tour d'Auvergne duc de (1605-1652) - Sedan

LA TOUR D’AUVERGNE, Frédéric Maurice de (1605-1652). DUC DE BOUILLON le 25 mars 1623, Prince de Sédan, général de l’armée royale francaise. Frère du célèbre TURENNE, maréchal général de France. - Rare pièce signée à l’âge de 17 ans, son père étant mort le 25 mars 1623. SEDAN, 11 mai 1623. 2 pp. in-fol. Très belle pièce. Estat de ce que Monseigneur ve(ult) et entend estre baille a la COMPAGNIE ESCOSSOISE [ecossaise!], estant en garnison en la ville de SEDAN. – Au verso signatures du chef de la compagnie, le capitaine William STUART (signé Stewart) and Robert DOUGLAS, enseigne.

 

A Williame STUART capitaine – 105 livres
A Williame GROME lieutenant – 65 livres
A Robert DOUGLAS, enseigne – 35 livres
A James MURRAY, sergent – 24 livres
A Thomas YONG, sergent – 24 livres
A William CROMPTON tambour – 10 livres
Aux soldatz pour 3 prestz a chacun assavoir
A 3 caporaulx, a chacun 13 livres 10 sols – 40 livres 10 sols
A 3 appointez a chacun 11 livres 6 sols – 33 livres 15 sols
A 89 soldatz a chacun 8 livres 6 sols – 734 livres 6 sols
[total] 808 livres 10 sols
somme totalle pour ladite compagnie 1075 livres 10 sols.
Nous ordonnons a Baron de payer aux susnommez la somme de 1075 livres 10 sols mentionnee cy dessus dont nous le faisons don pour le licentiemen de ladite compagnie, et rapportant la presente, avec le r.. des capitaines ladite somme de 1075 livres 10 sols luy sera alloue...

 

Mehr Abbildungen


BRÉZÉ, Urbain de Maillé, marquis de (1597-1650) - Maréchal - Arnhem 1635

BRÉZÉ, Urbain de Maillé, marquis de (1597-1650) - Maréchal - Arnhem 1635

GUERRE DE TRENTE ANS – BRÉZÉ, Urbain de Maillé, premier marquis de (1597-1650). Maréchal de France en 1632. Il s’empara d’Heidelberg en décembre 1634 et de Speyer en 1635, reprit avec le duc de la Meilleraye Bapaume aux Espagnols en 1641, vice-roi de Catalogne en octobre 1641. - P.S. ARNHEM [Pays-Bas], 22 novembre 1635. 1 p. oblong in-fol, quelques défauts, contrecollée sur une double page in-fol. ancienne, peut-être du XVIIIème siècle. Rare. – Laisser-Passer / Passeport pour le Sieur de la Chabroulie, capitaine au régiment de Montmege (infanterie), s’en allant en congé en France avec quatre valets, quatre chevaux et son bagage.

Nous prions et requeront tous quil appartiendra mandons et ordonnons a ceux qui sont soubs nostre charge de laisser librement et seurement paser le Sieur de la Chabroulie capitene au regimant de Mommege san alan par nostre conge en France avec quatre valet et quatre chevos et son bagage et ce sans quil luy soit donne aucun empeschement ou retardement ains toute ayde offrant en pareil cas de faire le semblable...
 

Artikel-Nr.: 2737g

350,00 EUR

( inkl. MwSt. zzgl. Versandkosten )

Mehr Abbildungen


CREQUY, Charles II de (1575-1638) - Marechal - Turin 1638

CREQUY, Charles II de (1575-1638) - Marechal - Turin 1638

 CREQUY (ou CREQUI), Charles II de (v. 1575 – 1638). 2e duc de Lesdiguières, prince de Poix, pair de France etc. Colonel des Gardes francaises, chevalier du Saint-Esprit, maréchal de France en 1622. Commandant les troupes francaises, qui, associées aux troupes savoyardes, défont à la bataille de Tornavento le 22 juin 1636 l’armée espagnole. Tué au combat d’un coup de canon devant le fort de Breme en Lombardie le 17 mars 1638. – Très belle P.S. en tant que général en chef de l’armée d’Italie. TURIN (Torino, Italie), 24 septembre 1636. 1 p. in-fol. – Ordre pour un sergent major du Fort de Barraux pour aller à la cour.

… Estant necessaire d’envoyer en cour quelque personnage intereßé aux garnisons du Dauphiné pour poursuivre l’estat et fondz pour l’année presante 1636 et veu les occasions presentes et le miserable estat des places frontieres pour suivre ung fonds notable pour la fortiffication desdites places et achaptz des munitions necessaires pour leur conservation soubz l’authoritté de Sa Majesté nous avons ordonné que le Sieur Delouat sergent major du FORT DE BARRAULX [Barraux] ira en cour pour le susdict subiectz mainlevra les frais qui luy seront rambources des premiers deniers qui seront accordés par Sadite Majesté pour la solde desdits garnisons pour l’année presante selon la taxe que par nous en sera faicte…

Artikel-Nr.: 6252

390,00 EUR

( inkl. 19 MwSt. zzgl. Versandkosten )

Mehr Abbildungen


BOUTHILLIER, Claude (1581-1652) - Comte de Chavigny

BOUTHILLIER, Claude (1581-1652) - Comte de Chavigny

BOUTHILLIER, Claude (1581-1652). Seigneur de Fouilletourte, comte de Chavigny. Homme d’État. Secrétaire d’État à la Marine 1628-1629, aux Affaires étrangères 1629-1632, puis Contrôleur général des finances 1632-1643. Confident du roi Louis XIII et du Cardinal de Richelieu, ami de Marie de Médicis. C’est lui qui présenta Mazarin à Richelieu. – L.A.S. adressée au maréchal de Brézé, lieutenant général de l’armée du Roi en Picardie. PARIS, 15 juillet 1636. 2 pp. in-fol., perte de quelques mots, adresse, cachets de cire, reste d’une fermeture de fils de soie verts.  

Artikel-Nr.: 4517

450,00 EUR

( inkl. MwSt. zzgl. Versandkosten )

Mehr Abbildungen


SIEGE DE PERPIGNAN 1642 - Louis XIII, roi de France (1601-1643)

SIEGE DE PERPIGNAN 1642 - Louis XIII, roi de France (1601-1643)

GUERRE DE TRENTE ANS - LE SIÈGE DE PERPIGNAN - LOUIS XIII., roi de France (1601-1643). - Pièce signée Louis (probablement secrétaire de la main du roi) et contresignée de son secrétaire d’état à la guerre Francois SUBLET DES NOYERS (vers 1588 - 20 octobre 1645). Nomination du baron de PUISSERGUIER comme aide de camp. Il s’agit de Henri du CAILA, baron de PUISSERGUIER et de Cazillac, qui fut gouverneur de BÉZIERS en 1653. Au camp devant PERPIGNAN, 11 mai 1642. Parchemin oblong, ca. 30,5 x 20,5 cm. Bon état. Belle pièce. - Perpignan fut alors tenu des espagnols. L’armée francaise prit la ville au mois de septembre 1642.

Aujourdhuy xi.e du mois de may 1642. Le roy estant au camp devant Perpignan, desirant recongnoistre les fidelles et agreables services qui luy ont esté rendus par le S(ieu)r baron de Puisserguier en diverses occasions ou il a donné preuve de sa valleur, experience au fait des armes vigilance et bonne conduitte, et de sa fidellité et affection par... au service de Sa Ma(jes)té, Elle a retenu odronné et estably led(it) S(ieu)r baron de Puisserguier en la charge d’ayde de ses camps et armées, pour doresnavant en jouir, et en faire les fonctions aux honneurs auctoritez prerogatives preeminences estatz et appoinctemens qui y appartiennent, et tout ainsy qui font ceux qui sont retenus en pareille charge, m’ayant Sa Ma(jes)té pour tesmoignage de sa volonté commandé luy en expedier le present brevet qu’elle a signé de sa main, et fait contresigner par moy son con(seill)er sec(retai)re destat et de ses commandements et finances.

Louis

Sublet


 

Artikel-Nr.: 1151g

450,00 EUR

( inkl. MwSt. zzgl. Versandkosten )

Mehr Abbildungen


Zeige 1 bis 16 (von insgesamt 16 Artikeln) Seiten:  1