Dänemark

Zeige 1 bis 2 (von insgesamt 2 Artikeln) Seiten:  1 

Reschly (?) - Dänischer Oberst - Aarhus 1898 u. 1899

Reschly (?) - Dänischer Oberst - Aarhus 1898 u. 1899

RESCHLY (?), M. Dänischer Offizier (Oberst). Chef des Generalstabs des 2. dänischen Armeekorps.

ZWEI e. Briefe m. U. an den späteren General Hans BENDEMANN in STETTIN. AARHUS, 12. Oktober 1898 u. 28. August 1899. 3 pp. in-4, u. 3 pp. in-8. In Deutsch. Im zweiten Brief erwähnt er die Ernennung Bendemanns zum Kommandeur des Dannebrog. … Unsere Stabsmanöver werden dies Jahr auf SEELAND abgehalten und ich bin beordert als Schiedsrichter dabei zu fungiren. Die Truppen sind unter Befehl des KRONPRINZEN gestellt. Ob Seine Majestät ein … kommt ist … zweifelhaft …

Artikel-Nr.: 693

50,00 EUR

( inkl. MwSt. zzgl. Versandkosten )

Mehr Abbildungen


Seehandel - Dänemark - Kopenhagen 1797

Seehandel - Dänemark - Kopenhagen 1797

COMMERCE MARITIME – DANEMARK – L.S. du Conseil royal d’Economie et de Commerce (= ministère de finances) à M. Dubois-Violette, chargé du consulat de « Dannemarc » à NANTES. COPENHAGUE (Copenhagen), 1 juillet 1797. 2 pp. in-4, adresse, très beau cachet de cire rouge, marque postale HAMBURG. – Signatures : du ministre et homme d’État danois Ernst Heinrich von SCHIMMELMANN (Dresden 1747 – Copenhague 1831) ; de Magnus von DERNATH (Gut Hasselburg 1765 – Copenhague 1828), diplomate et jurisconsulte ; Christian Otto LAWAETZ (1745-1800) ; Michael CLASSEN (1758-1835), diplomate ; Johann Friedrich Wilhelm SCHLEGEL (1765-1836), jurisconsulte ; Frants DRAEBY (1740-1814), qui a fait une traduction du livre d’Adam Smith ; WINTHER, secrétaire ( ?).

…Sur votre lettre du 15 decembre dernier, ayant fait exiger des propriétaires du NAVIRE ELIZABETH MARIE, de STROMFÖE, capitaine P. E. Schon, les amendes encourues par leur capitaine, d’après les ordonnances du 10 fevrier 1749 et du 24 fevrier 1796, pour avoir été à NANTES sans faire sa déclaration dans votre consulat ; ils ont allegué pour excuses : que relativement à l’ordonnance du 24 février 1796, ils ne devaient point de contribution sur le fret, le navire étant venu sur son lest de BREST, où il avait été freté avec trois autres NAVIRES DANOIS, sc. Capitaine Krog de RANDERS, Cornelius Henricks d’ALTONA, et Friderich SMITH de STAVANGER pour aller charger du sel à CROISIC pour HAVRE DE GRACE ; que s’étant rendu à Croisic, on y refusait de leur donner de cargaison, que dans cet embarras le capitaine P. E. Schon avec les trois autres capitaines danois sont allés recourir à l’assistence de leur consul à Nantes, mais qu’ils n’y ont trouvé aucun consul danois, ni personne de sa part qui pouvait les assister, et qu’ils ont été obligés de recourir à l’assistence du consul de Prusse. Les propriétaires du navire Elizabeth Maria, s’appuyant ainsy sur ce recit de leur capitaine, qu’ils prétendent en conséquence n’avoir encourru aucune amende ; nous vous prions, Monsieur, de nous éclairer sur ces circonstances, et de nous informer, si le capitaine P.E. Schou et les trois autres capitaines danois ont eu le moindre sujet à se plaindre d’une absence du consul, s’ils ont pour le moment manqué votre assistence dans le cas allegué, et par là été obligés d’avoir recours au consul d’une nation étrangere ?...
 

Artikel-Nr.: 6809

180,00 EUR

( inkl. MwSt. zzgl. Versandkosten )

Mehr Abbildungen


Zeige 1 bis 2 (von insgesamt 2 Artikeln) Seiten:  1